L’auteur en question

03.06.2021 - 04.06.2021

Lieu : CY Cergy Paris Université - Site de Gennevilliers

Au tournant des XXe et XXIe siècles, la figure de l’auteur est soumise aux vicissitudes de l’histoire littéraire, des arts et des techniques – de l’histoire tout court. Roland Barthes consacre en 1968 un article célèbre à « La mort de l’auteur », avant de donner à sa propre œuvre une dimension de plus en plus subjective et personnelle.  Annoncé comme moribond, l’auteur ressurgit grâce au développement de la culture de masse avant d’être réinventé par l’industrie du divertissement ou la passion du témoignage.  

Associé à l’individu, voire au démiurge, l’auteur est malmené par les régimes totalitaires qui s’en méfient. Sa perte d’aura se poursuit sur les réseaux sociaux où l’auteur est invité à devenir un locuteur comme les autres, la sociologie a bien montré ce jeu entre nécessaire singularité de l’auteur et volonté d’ancrer sa voix dans l’espace commun. Condamné au profit du lecteur ou réhabilité comme créateur qui ménage sa postérité, bénéficiant d’un droit spécifique ou menacé de le perdre sur Internet, usant du stylo ou du clavier d’ordinateur, enfermé dans la solitude ou adepte des écritures collectives, l’auteur ne cesse de se métamorphoser, toujours sur le point de disparaître, ressurgissant sous de nouvelles formes liées à l’évolution de la technologie et de l’humanisme. 

Cette manifestation scientifique vise à interroger les rapports complexes entre les intermédiaires, tels que l’éditeur, le traducteur. Ce colloque sera l’occasion de proposer une réflexion sur la figure de l’auteur en Europe de nos jours.  Chaque intervenant pourra communiquer dans sa langue, avec une traduction anglaise projetée sur écran. Pour mener à bien cette réflexion, nous nous proposons de décliner différentes formes qui viennent irradier ce portrait de l’auteur protéiforme en trois grandes parties : l’auteur fragilisé ou incertain, l’auteur - médiateur, passeur, traducteur, et enfin l’auteur engagé, interdit.